Modèles pour cet hiver : vers un hiver doux ou froid ?

 

Comparaison des modèles ECMWF ( Européen), UKMO ( Anglais), GFS ( américain) à 144h de l’échéance.

 

 

 

Carte de GFS à 144h

 

 

Les modèles ont bien changés ces temps-ci, voici le champs de pression prévu par GFS jeudi prochain : Un vaste système dépressionnaire situé des Açores à la Grande-Bretagne en passant bien sur par la France. Dans ce genre de configuration, de l’air chaud remonterait à l’avant alors que de l’air frais se glisserait sur l’atlantique, une situation identique à celle qu’on a connu la semaine dernière. Les isobares sont un peu moins resserrées mais le vent sera tout de même de la partie. Pluie, orage et coup de vent au programme pour le milieu de semaine prochaine. Les modèles d’aujourd’hui confirment cette tendance pour la semaine prochaine.

 

 

Modèle ECMWF à 144h

 

 Le modèle européen est nettement moins perturbé pour la journée de jeudi prochain mais laisse néanmoins cette belle dépression Islandaise apportant grande douceur sur la France dans ce flux de sud-ouest. Le temps pourrait être un peu plus calme dans l’est et le sud-est mais très perturbé ailleurs.

 

 

 

 

 

Modèle UKMO à 144h

 

 

Le modèle Anglais est tout aussi identique a part que les isobares seraient moins resserrés et donc moins de vent. A noter que la dépression est un peu plus sud que les autres modèles, les modèles se sont pas encore assez calés. A suivre…

 

Conclusion : Revenons d’abord au week-end qui s’annonce frais et pluvieux partout en France, avec donc de nombreuses et fréquentes averses. Les 1ères chutes de neige tomberont à moyenne altitude à partir de 1300m sur les Vosges et 1500m sur les Alpes et les pyrénées. Le temps pour le milieu de semaine prochaine s’annonce particulièrement instable, avec des orages, des températures très douces (surtout à l’est) et du vent.

 

 

Information spécial : Les divergences sont incroyables en regardant ces deux diagrammes. Ex : à Strasbourg, certaines lignes mettent du -5° et d’autre du +10° pour les mêmes jours. Sur celui de Moscou, les résultats sont bien plus pires. Une fin octobre peut-être hivernale ou dans la douceur. Le modèle de prévisions de GFS à long terme  d’aujourd’hui (pour fin octobre) met une situation qui ressemble à celle qu’on avait connu au milieu du mois de décembre 96.

 

 

 

Suite des évènements en image vue par GFS (pression et masse d’air à 7 jours)

 

 

 

 

 

1.     "Elle" est venue, ici, hier, intense de 17 à 18H, mais vite finie comme prévu. Et Marseille exulte après des mois et des mois de régime sec, 50 mm hier, et il pleut à nouveau (modérément), tout comme ici depuis 14H30.

Au programme des prochains jours: la très grande fraîcheur généralisée Samedi, le soleil Dimanche au sud-est (Samedi ??: incursion du -25 vers 5000m. au dessus de la baie des Anges le matin... grêle possible??). Puis retour progressif d'un temps type été indien (assez crasseux en milieu de semaine) par ici, possibilité de pluies conséquentes plus à l'ouest en Languedoc, voire jusqu'au Var inclus, vers Mercredi. Au nord, l'automne perdure, et sur les îles britanniques, c'est quasiment l'hiver!

A l'heure qu'il est, l'hexagone apparaît comme saupoudré d'impacts de foudre, ceux-ci n'étant apparus, dans l'ensemble, que vers la mi-journée. Le Mercantour avait ce matin un joli manteau blanc peu épais sans doute, mais lui donnant un petit air d'hiver. Le retour de la pluie (certes modérée) était assez inespéré pour aujourd'hui ici. Hier, intense, elle est passé très vite; avant 19H, le soleil était de retour... Cette nuit ou demain, aucun modèle ni même les bulletins de MF n'envisagent de grêle par ici; pourtant tous les modèles donnent une brève incursion du -25 vers 5000m. en mer en fin de nuit et matinée. Malgré l'orientation du flux défavorable; je n'exclus pas, ça ou là, entre Mandelieu et Menton, de la grêle demain... Et bien sûr, des cumules en mer!

 

Dimanche on sera repassé à des températures entre -15 et -20 vers 5000m: pas de quoi fouetter un chat, surtout avec un flux entre W et NW. Par la suite, le scénario prévu pour la semaine est bien illustré par deux cartes GFS. Voici d'abord les champs de pression au sol (lignes blanches) et vers 5000m. (Plages de couleur), ainsi que T500, la température prévue vers 5000m. (Pointillés tirets noirs).

 

 

On conserve un splendide GA (Anticyclone du Groenland), avec du 1045 au niveau de la mer, et un flux glacial en direction de l'Islande et de l'Irlande. On prévoit du -40 vers 5000m. au sud de l'Islande (excusez du peu!) et encore en dessous de -30 sur toute l'Irlande. Quelle instabilité!! Par contre, comme au début de cette semaine, les pressions se sont affaissées au large de l'Espagne, et c'est à nouveau un flux d'WSW venu de loin sur l'Atlantique qui nous intéresse: il va refaire doux au sud, mais sans soleil garanti (crasse). Sur les îles britanniques, c'est tout le contraire, l'air arctique direct assure un temps quasi-hivernal; voyons d'ailleurs les fameuses épaisseurs qui redeviennent d'actualité là-bas:

 

1.     

Oui, le 528 est bien là, en bleu clair, la neige est quasi-assurée sur l'Islande, et l'Irlande est visée: les hauteurs risquent de voir pour le moins des giboulées!! Surtout que la "langue froide" est puissante. Quant au sud de la France, le 564 (valeur d'été) se rapproche!! Finies les pentes blanches pour le Mercantour!

 

 

Activité solaire basse ! (Hiver froid ?)

 

Suivi de l’évolution de l’activité solaire chaque jour…

 

 

 

Soleil du 15 octobre 2004

 

Ni l'un ni l'autre de ces sunpots ne constitue une menace pour les éruptions chromosphériques fortes. Crédit d'image: SOHO/mdi

 

Toujours une activité solaire aussi faible…

 

 

 

 

Cette image olographe n'indique aucune grande tache solaire du côté lointain du crédit d'image du soleil: SOHO/mdi

 

 

Voici des comparaisons assez impressionnantes de l’activité du soleil de ces 4 dernières années ( octobre 2001,2002,2003,2004)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme on peut le voir sur ces cartes de l’activité solaire, elles sont bien différentes l’une à l’autre. En 2001 l’activité était déjà en baisse mais en 2002 elle a refait un bon pour rebaisser nettement en 2003. Mais en 2004, l’activité solaire est considérablement devenu très basse, aucune éruption solaire, très calme, cela pourrait faire penser à des hivers de plus en plus froid.

 

Températures mini sur l'Europe

Températures maxi sur l'Europe

 

 

Source : Top-Karten - Plaut Guy - Thomas

31/10/2004 19:28