Vers un mois de novembre très hivernal, à lire sur les prévisions à 4 semaines établit par Franck…

 

 

Comparaison des modèles ECMWF (Européen), UKMO ( Anglais), GFS ( américain) à 144h de l’échéance.

 

 

Carte de GFS à 144h

 

 

 

 

Voici encore un week-end bien hivernal à dominant plus sec. Demain samedi le secteur chaud d’une perturbation va traverser la France dans un flux de nord nord-ouest mais celle-ci sera de faible activité. Comme les températures seront froides, de la neige devrait tomber à très basse altitude samedi matin sur le nord-est et sur les autres massifs. Comme annoncé depuis plusieurs jours, une dépression va commencer à se  former  en méditerranée à partir de samedi. Les vents commencent déjà à souffler cet après-midi en méditerranée. Ces vents atteindront le seuil de la tempête samedi. (Voire bulletin de Guy plaut). A noter aussi que le vent de nord-est va souffler sur toutes les côtes et renforcer la sensation de froid. Les gelées vont être très fréquentes dimanche mais surtout lundi matin. (Voire carte des températures en dessous). Les gelées se généralisent même en Espagne.

 

Voici le champ de pression prévu par le modèle américain Jeudi à minuit : Un changement a eu lieu dans le modèle américain par rapport aux jours derniers. Et si l’hiver ne ferait que commencer !! L’anticyclone devrait s’effondrer et se replier sur l’atlantique pour former à nouveau un GA tandis que les dépressions venues de la mer du nord vont pousser en direction du sud et donc de la France. Un début de flux de nord nord-ouest froid et neigeux ? Avant tout, petite douceur temporaire pour mercredi et jeudi.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Modèle ECMWF à 144h

 

 Le modèle européen confirme également le début de la descente d’air froid et d’un beau GA sur l’atlantique. Il est également assez rapproché de GFS.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Modèle UKMO à 144h

 

 

Le modèle anglais voit également le flux de nord se dessiner, peut-être un peu plus tardivement par rapport aux modèles mais voyant également un superbe GA. Basons-nous surtout sur les modèles européens.

 

 

 

Conclusion : L’hiver est toujours la, comme je le prévoyait depuis un bon moment. Après une semaine froide et même neigeuse parfois, le week-end s’annonce tout aussi hivernal et un peu plus sec sauf samedi matin. Les gelées vont devenir fréquentes dimanche matin et surtout le début de semaine prochaine. (à voire plus haut).

 

 

 

 

 

 

 

Information spécial : Le week-end du 11 novembre voit le temps devenir plus sec mais encore plus froid. A noter la tempête en méditerranée pour samedi et surtout dans la nuit de samedi à dimanche, faut être prudent. Le début de semaine prochaine s’annonce sec mais plus froid par rapport à la prévisions de hier. En effet l’air froid devrait résister au moins jusqu’à mardi. De fréquentes gelées sont à prévoir lundi matin sur toute la France. A partir de mardi, la grisaille pourrait revenir en marge des perturbations sur les îles britanniques. Les températures pourraient remonter mais resteraient assez fraîches encore dans la journée de mardi.

La suite du programme est cette fois-ci moins  divergente. Les modèles confirment le nouveau GA. Les dépressions en provenance de la mer du nord vont commencer à pousser en direction du sud apportant déjà de la neige sur la Grande-Bretagne à partir de jeudi et ça ne sera qu’un début. L’anticyclone pourrait résister jusqu’à mercredi sans apporter bien sur le grand soleil au contraire. En regardant diagrammes,  la tendance est bien à une nouvelle offensive hivernale par la suite et neigeuse. Sur les diagrammes, la ligne blanche s’abaisse sérieusement et touche même la ligne des -5°. Le modèle ENS voient également ce flux de nord nord-ouest froid et neigeux et qui serait même durable, il le voyait déjà en début de semaine avant que GFS est fait sa girouette hier et pour rechanger aujourd’hui. Mais à cette échéance je resterais prudent mais le scénario le plus probable à très probable serait un flux de nord nord-ouest froid et neigeux, avec notre fameux GA, et surtout sur la moitié nord de la France. Les modèles américains ont toujours eu du mal à prévoir la fin des blocages et mal interprété. Dans ce cas, faut suivre les modèles Européen largement en tête pour prévoir mieux le début et la fin des blocages. Encore une fois les modèles européens ont bien vu la situation à long terme.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La douceur va rester d’actualité jusqu’à la mi-novembre à Moscou. Par la suite le froid va enfin débouler sur la Russie. La situation commencerait à devenir plus stable. Un anticyclone Russe est même très probable vers le 23 novembre. La situation fin novembre 1962 est très parlante (voire carte ci-dessous). A voir sur le diagramme, beaucoup de situations se tournent tout de même vers le froid. A suivre…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Suite des évènements en image vue par GFS (pression et masse d’air à 7 jours)

 

 

 

 

 

 

 

 

JEUDI 11 NOVEMBRE: ALERTE MAINTENUE. Spécialement en zone MISTRAL.

Dernière prévis:

 

 

 

ATTENTION: TRÈS GROS TEMPS GÉNÉRALISÉ PROBABLE EN MÉDITERRANÉE CE WEEK-END...

De Genève (bise) à Alger, de Tunis à Izmir, autour de l'Adriatique, etc...

Mercredi 10: pré alerte maintenue. Attention notamment à Venise... et sur l'A7 Samedi soir.

 

1.     Bulletin du Mercredi 10 Novembre 2004: Voitures givrées, prairies blanchies, 0degr.C ce matin de Roquefort à Sophia, et proches massifs (un peu) blancs dès avant 1000m. Grand beau depuis, tout a fondu sauf sur le Mercantour.

Quelques pluies (moins froides) possibles demain, en attendant le méga tourbillon de ce week-end tout autour de "Mare nostrum occidentalis, africanum, et graecum". Venise particulièrement exposée avec des vents d'Est ou NE en tempête soutenue (double effet nocif: montée des eaux et vagues...).

La carte pour Dimanche s'est très peu modifiée depuis hier, ce qui renforce les probabilités que ce très gros temps généralisé soit bien au rendez-vous. On est passé, vers 1500m, dans la basse vallée du Rhône à des vents MOYENS de 40 m/s (144 km/h), et 38 m/s (presque autant) au fond de l'Adriatique. Pour l'instant je me contente de déconseiller vivement de maintenir TOUTE SORTIE EN MER et TOUTE COMPÉTITION EN MER ce week-end, bien que les vents soient prévus nettement moins violents par ici. Mais quand il y a tant d'énergie en Méditerranée, de petits creusements secondaires ne sont nullement exclus... Donc on ne peut guère faire confiance à la zone de calme relatif actuellement prévue en gros le long des côtes varoises, d'autant que le royaume du Mistral peut encore se décaler.

1.      Il est intéressant de "relire" l'instabilité d'hier en fin d'après-midi et soirée sur Sophia à la lumière des cartes de BOLAM de pression et température vers 5000m. l'adéquation entre le temps observé et ce qu'annonçaient ces cartes de 3 heures en 3 heures, est remarquable. Rappelons d'abord les faits: jusque vers 4/5H, les développements en mer n'arrivaient pas à gagner les terres, le sommet des gros cumulus candidats à l'évolution orageuse était brossé vers la mer. Puis tout a changé autour de 17H, l'instabilité s'est développée au dessus de nos têtes et la pluie irrégulière s'est installée, avec par épisodes des gouttes énormes, et, plusieurs fois jusque vers 21H, de la grêle ici ou là. BOLAM annonçait du -30/-32 vers 19H à 500 hPa (vers 5000m), et ce froid est remarquablement DESCENDU via les précipitations, les thermomètres auto sont passés de 14 vers 16H30 à 5 degr.C vers 20H et ensuite (localement 4). Puis le ciel s'est éclairci, et, ce matin, c'était du 0 degr.C généralisé dans les bois de Roquefort: dans notre petite sous région, les nuits les plus froides suivent presque toujours des précipitations froides. Voyons maintenant de 3 heures en 3 heures les cartes remarquables de BOLAM:

 

1.     

 

 

A 16H, le centre de la goutte froide qui correspond au centre de la dépression d'altitude est au dessus de la Savoie ou des Hautes Alpes, avec du -30/-32 (couleur olive), et le vent d'altitude autour de ce centre est WNW au dessus de la Côte d'Azur: il décoiffe les cumulo-nimbus les plus vertueux! Trois heures plus tard, voilà ce qu'annonçait BOLAM:

1.     

 

Le centre, toujours à -30/-32, est pratiquement à l'applomb de la Côte d'Azur, l'instabilité devient doublement favorisée: le gradient thermique au dessus de la mer est maximal avec ce -30/-32, et les vents mal orientés cessent progressivement. Notez que l'horaire a pu être un peu avancé: c'est le SCÉNARIO qui est remarquablement décrit surtout (les étapes successives). Un peu plus tard (prévis pour 22H), on arrive à ceci:

 

1.     

 

 

Cette fois le centre est un peu moins froid (effet des courants ascendants venus de la mer avec libération de chaleur latente...), mais sa position est remarquable pour favoriser les précipitations azuréennes, avec un petit tourbillon qui frappe en ESE la Côte d'Azur. Je noterai aussi que Roquefort n'a reçu que 8mm; plus près de la mer, Sophia a dû en avoir bien 25 (multiples épisodes de pluie forte, petite grêle, foudre). Au début de l'épisode instable, le ciel restait très bleu vers le Haut Var, ce qui cadre bien avec ces cartes...

Je termine avec la carte similaire, en prévision pour demain Jeudi vers 13H:

 

1.     

 

Voilà à nouveau un tourbillon d'altitude qui nous est "favorable" puisque le flux vers 5000m. Serait tourbillonnaire de SE. Notez que la zone la plus froide, à -28/-30, va des Cévennes et du Languedoc à Genève. Au dessus de nos têtes, c'est du -26/-28, bien suffisant pour déclencher l'instabilité, mais il neigera sans doute moins bas qu'hier soir. Il ne fait pas plus chaud sur les montagnes à l'est d'Alger... qui blanchiront donc dès environ 1500m!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Activité solaire basse ! (Hiver froid ?)

 

 

 

Suivi de l’évolution de l’activité solaire chaque jour…

 

 

Soleil du 12 novembre 2004

 

 

Des poses immobiles de la tache solaire 696 une menace pour les fusées fortes de X-classe, mais les souffles Terre ne seront pas dirigés. La 'tache est trop près du membre du soleil. Crédit d'image: SOHO/midi

Le soleil redevient très calme, la tache solaire 696 va disparaître peu à peu…

Après une brusque montée de L’activité solaire, celle-ci est repartie à la baisse pour les prochaines semaines.

 

 

MONTRE D'CAurora: Un orage géomagnétique fort est possible pendant les 24 heures suivantes. La cause: une éjection de masse coronale (CME, film) lancée dans l'espace par une éruption chromosphérique de X2-class le 10 novembre. Le CME ne se dirige pas orienter sur la terre, mais il pourrait livrer un coup jetant un coup d'oeil au champ magnétique de notre planète le 12 novembre restent alerte pour des auroras.

 

LE LEONIDS: Chaque année en mi-novembre, la terre glisse par un champ de mines des nuages de la poussière. La source de la poussière est comète Tempel-Tuttle, et quand la terre fonctionne dans un nuage nous ont une douche de météore de Leonid. Cette année on s'attend à ce que le Leonid fasse une pointe sur du 19 GMT autour 2149 novembre (est de 5:49 P.m.). Au mieux, les observateurs de ciel verront un météore par minute -- gentille, mais pas comme les affichages de chute des années récentes [ détails ]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le coté lointain du soleil (10 novembre 2004)

 

Cette image olographe n'indique aucune grande tache solaire du côté lointain du crédit d'image du soleil: SOHO/mdi

 

 

 

Voici des comparaisons assez impressionnantes de l’activité du soleil de ces 4 dernières années ( octobre 2001,2002,2003,2004 dans le bon ordre des années)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On remarque que plus les années passent, plus l’activité du soleil diminue de son intensité : Quelque chose de étrange produit sur le soleil la semaine dernière: toutes les taches solaires ont disparu. C'est un signe, prévisionnistes de parole, que le minimum solaire venant plus tôt qu'est prévu -- probablement en 2006, suivi d'un nouveau maximum solaire en 2010.