Modèles pour cet hiver : vers un hiver doux ou froid ? : MAJ 3 octobre 2004

 

Comparaison des modèles ECMWF ( Européen), UKMO ( Anglais), GFS ( américain) à 144h de l’échéance.

 

 

 

Carte de GFS à 144h

Le blocage anticyclonique se confirme sur l’atlantique nord et sur l’Europe centrale. Entre les deux, un flux de NW humide frais déboulera sur la France. Une semaine en perspective perturbé et fraîche partout en France. Une telle situation aurait donné du froid et de la neige sur la moitié nord en hiver. A noter que l’anticyclone placé sur la Russie pourrait devenir puissant (1045 hpa), à surveiller dans les prochains bulletins.

 

 

Modèle ECMWF à 144h

 

 Presque identique à GFS, l’anticyclone serait plus puissant sur l’atlantique. Le flux de NW pourrait avoir plus de rigueur sur la France, avec grande fraîcheur et des averses. A noter que l’air frais pourrait descendre jusqu’à l’Espagne.

 

 

 

 

 

Modèle UKMO à 144h

Le modèle Anglais est le plus froid des modèles d’aujourd’hui, à savoir un flux de NNW dynamique, avec toujours ce même anticyclone placé sur l’atlantique, formant un GA ( anticyclone groenlandais).

 

Conclusion : La fin de la semaine sera fraîche (sans excès)  et pluvieuse avec de fréquentes averses. Les premières chutes de neige seront au rendez-vous sur tous les massifs à partir de 1400m.  

 

 

Information spécial : Pluie et fraîcheur au programme jusqu’au 18 octobre possible. Par la suite, les modèles divergents comme on peut le constatait sur le diagramme de Strasbourg, ça se jouera entre le chaud (flux de sud) et le froid (flux de nord). Pas grand-chose à signaler sur la diagramme de Moscou, toujours ce premier assaut de l’hiver en ce début de semaine puis retour de la douceur jusqu’au 20 octobre possible. Pour la suite, les modèles divergent également entre le chaud et le froid et plus sur le diagramme de Moscou ou la ça se jouera entre un froid sévère ou une douceur anormale. Mais plus on se rapprochera de novembre, plus le froid pourrait débouler sur la Russie. Faudra attentivement surveiller cet anticyclone russe.

 

Suite des évènements en image vue par GFS (pression et masse d’air à 7 jours)

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucun changement de perspective (voir titres du bulletin d'hier ci-dessous). En ce moment une petite zone d'orages se ballade au sud-ouest de Toulon (il est 11H30). Ici, de jolis bourgeonnements s'amorcent ("JC" sur "FICA" aurait-il vu juste? voir juste en dessous).

Les orages se sont tenus une nouvelle fois (trop) sagement l'écart de la Côte d'Azur, sur la Riviera italienne (il y a un relevé de 42mm). Ce matin le "Joël Collado local" en annonce sur France-Info Côte d'Azur, mais pas le bulletin texte de Météo France sur le site... !!! Allez comprendre? Comme quoi rien n'est sûr pour les orages et particulièrement en ce moment. Cette remarque au moins est CERTAINE!

La couleur de la semaine, c'est toujours des descentes arctiques successives vers l'Ecosse puis ralentissant sur l'hexagone, avec formation de vastes minima de pressions d'altitude ("Cut-off Low") fermés (voir carte dans le bulletin d'hier). Le plus souvent le flux d'altitude au dessus de PACA sera trop W et pas assez Sud cyclonique... On peut néanmoins (actuellement) espérer de la pluie avec de meilleures chances Vendredi matin (outre ce soir si l'on croit France-Info ? je serai le premier à jubiler). Par contre la fraîcheur automnale est garantie pour plusieurs jours sur l'ouest de l'Europe. En France, c'est très favorable à des pluies récursives sur les 3/4 du pays, notamment l'ouest, le nord-ouest, les Alpes du nord (neige relativement bas). Pour nous, il n'y a pas encore beaucoup d'espoir de recevoir un vrai rattrapage de tout ce qui manque. Espérons au moins que le moyen pays, les plateaux du Haut Var, qui ont plus souffert depuis Juin du manque de pluie que la côte (la sécheresse y est très marquée), seront pas trop mal servis...

Un petit mot à propos du calme relatif de l'été qui vient de s'achever côté incendies. Certains s'envoient des fleurs (Nice Matin hier). S'il convient bien de remercier pompiers et sécurité pour une défense intelligente et pour avoir systématiquement veillé les jours à risques (ça se voyait à Sophia), il faut aussitôt ajouter que la météo a été beaucoup plus favorable que l'an dernier. On n'a pas eu ces longues périodes torrides, ultra sèches, et calmes, brusquement suivi d'un vent démentiel. La vulnérabilité reste...

 

Activité solaire basse ! (Hiver froid ?)

 

 

 


Il n'y a aucune tache solaire aujourd'hui. L'activité solaire devrait demeurer très basse. Crédit d'image: SOHO/mdi

 

LE SOLEIL BLANC: Il n'y a aucune tache solaire aujourd'hui -- aucun! L'activité solaire devrait demeurer basse. Néanmoins, les auroras de haut latitude sont ce soir possible quand un jet solaire de vent frappe le champ magnétique de la terre.

 

 

 

Le côté lointain du soleil

Cette image olographe n'indique aucune grande tache solaire du côté lointain du crédit d'image du soleil: SOHO/mdi

 

 

Voici des comparaisons assez impressionnantes de l’activité du soleil de ces 4 dernières années ( octobre 2001,2002,2003,2004)

 

 

 2001

 

 

 

 2002

 

2003

 

 

 

 2004

 

 

Comme on peut le voir sur ces cartes de l’activité solaire, elles sont bien différentes l’une à l’autre. En 2001 l’activité était déjà en baisse mais en 2002 elle a refait un bon pour rebaisser nettement en 2003. Mais en 2004, l’activité solaire est considérablement devenu très basse, aucune éruption solaire, très calme, cela pourrait faire penser à des hivers de plus en plus froid.

 

 

 

 

 

Source : Top-Karten - Plaut Guy - Thomas

14/10/2004 18:01