Tout sur l'hiver 2006-2007 en France - Previsions de l'hiver et des vagues de Froid en France - www.alertes-meteo.com
Tout sur l'hiver 2008-2009 en France - Previsions de l'hiver et des vagues de Froid en France - www.alertes-meteo.com

Accueil du site

Contact

 

Novembre 2008

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

 

Décembre 2008

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31          

 

Janvier 2009

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31

 

Février 2009

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

 

 

 

Accueil du site HIVER 2009

-- Bulletin du samedi 8 novembre 2008 --

 

 

 

Prévisions détaillées jusqu'à moyen terme et long terme par les modèles américain et européen sur la période hivernale allant du 1er decembre 2008 jusqu'au 28 fevrier 2009.

 

 

Ces prévisions auront donc pour but de prévenir à l'avance les vagues de froid, qui sont un danger ( tout comme les vagues de chaleur en été) pour la population ( notamment pour les personnes les plus fragiles).

En ce qui concerne le mois de novembre, je ferais seulement des mises à jour si nécéssaire.
Le mois de novembre ne comptant pas comme pour l'hiver mais encore de l'automne. Mais le froid et la neige ( d'ortigine polaire ou siberien) peuvent déjàfaire des incursions dans ce mois.
Il y aura également d'autres prévisions qui seront détaillées par notre Ami Alain ( alias Kéké) et Franck.

 

La question qu'on peut dès à présent se poser, comment se comportera t-il l'hiver 2008/2009 sur l'europe occidental et dont la France?
Il est pour le moment difficile à dire comment sera l'hiver car le climat dans les zones tempérées ( donc surtout sur l'europe occidental) est trop difficile à prévoir à des échéances à plus de 2 mois.
Il est cependant plus facile de prévoir la circulation atmosphérique de l'europe du nord et du nord-est d'après certains paramètres qui sont:
- L'ENSO dans le pacifique ( El nino, la NINA ou le neutre)
- les anomalies STT sur l'atlantique
- les températures stratosphériques sur l'arctique ( publiées à partir du mois de novembre jusqu'au mois d'avril).
- la couverture de neige et d'englacement sur le pôle nord et l'europe ( carte qui sera d'ailleurs publié chaque jour), élément qui sera déterminant pour les réserves d'air froid au fur et à mesure qu'on avance dans l'hiver.
- L'activité cyclonique dans l'atlantique

Les anomalies STT ont pas mal évolué en cette année 2008. L'océan atlantique a tendance à devenir beaucoup plus froid que les années précédentes. L'englacement de l'arctique a été très rapide au mois d'octobre, dépassant à présent les 3 années passées.
L'activité cyclonique a été plus forte que la normale dans l'atlantique. Qui dit activité cyclonique plus forte dit moins d'énergie et de chaleur sur l'oc éan dit jet stream moins fort. ( tout dépendra également l'évolution des températures dans la stratosphère).

 

 

Ces tendances seront détaillées par le modèle européen ( GFS), le modèle européen ( ECMWF) et le modèle UKMO ( anglais)

 

Avant de reparler de la tendance du temps du mois de novembre, revenons un peu en arrière et en particulier ce mois d'octobre 2008. Dans l'ensemble, ce milieu d'automne a été très contrasté.  Le début du mois commence sous un temps bien froid pour la saison, avec une première descente froide. Cette première offensive du froid a provoqué les premières chutes de neige sur les massifs à une altitude entre 900 et 1500m ce qui est bas pour cette époque. Ensuite, la fin de la première décade a été dominée par le retour de l'anticyclone des açores, qui a rapporté un temps souvent ensoleillé et très doux. Pendant cette période, des gelées  furent observées dans l'est et le nord-est. Un nouveau changement s'est opéré au milieu du mois, avec des flux orientés ouest nord ouest, faisant baisser très nettement les températures et un temps plus humide. Puis à nouveau le retour de l'anticyclone des açores ,vers le 22, qui s'est propagé jusqu'au sud de la russie protégeant toute perturbation de rentrer sur la France. Les températures ont donc pu grimper et redevenir supéieures au normal de saison. Mais pas pour longtemps puisque les dépressions très creuses qui circulaient à ce moment la sur le nord-ouest de l'europe ont pu couper l'anticyclone en deux parties. La voie étant libre, la première descente polaire était donc inévitable pour cette toute fin octobre. Les températures ont dégringolé, l'hiver a fait son entrée en force sur la France et il a provoqué les premiers flocons jusqu'en plaine par endroits notamment sur le centre ouest et parfois dans le nord-est. La neige est tombée en abondance sur tous les massifs. Cette situation hivernale a été très remarquable pour la saison mais non exceptionnnelle puisque dans le 20ème siècle, plusieurs mois d'octobre ont vu l'hiver arrivé en fin de mois où la neige fut souvent observée comme à la fin octobre 1926, 1933, 1939, 1940, 1941 et même 2003.

 

Vers un épisode froid en 2ème quinzaine du mois de novembre?

Après plusieurs jour de temps très pluvieux sur la moitié sud, le calme est revenu depuis jeudi sur les régions méridional. Comme prédit précédemment, le flux d'ouest reprend le dessus en cette fin de première décade. Une succession de perturbation déferle et va continuer à déferler sur la France au moins jusqu'au mercredi 12 novembre apportant de la pluie, du vent et des températures plutôt douces pour la saison. Une première perturbation a déjà balayé la moitié nord de la France vendredi apportant cependant que de faibles pluies sur son passage. Mais une nouvelle perturbation aborde l'ouest du pays aujourd'hui. Celle-ci sera beaucoup plus marquée et traversera la France d'ouest en est dimanche:

Observation des pressions de ce samedi 8 novembre:

 




On apercois bien sur cette carte une dépression bien creuse centrée à l'ouest du royaume unis. C'est elle qui va rapporter beaucoup de pluie et du vent ces prochains jours. L'anticyclone centré sur l'europe de l'est va peu à peu se retirer vers l'est et laisser le champs libre à ce flux perturbé d'ouest même si celui-ci arrive plus ou au moins à protéger le sud de la France temporairement, ce qui sera encore le cas demain:

Situation du dimanche 9 novembre:


 

Mais la moitié nord sera sous la pluie et un renforcement du vent de sud-ouest près des côtes de la manche est attendu pour cette journée de dimanche en soirée:

carte des vents à 700 hpa ( autour de 700m) ce dimanche 9 novembre à 19h loc:


Les vents devraient donc se renforcer au fil des heures. Les rafales pourraient atteindre les 80/90km/h sur les côtes de la manche, 50/60km/h dans l'intérieur des terres dans la soirée et ce n'est qu'un début.
En effet, les vents vont franchement se renforcer pendant la journée de lundi et le stade de la tempête sera proche près des côtes:

Situation du lundi 10 novembre:


 

Le flux de sud-ouest va  donc se renforcer en début de semaine, apportant beaucoup de pluie et surtout donc un renforcement des vents.
Les rafales pourraient culminer autour des 80km/h dans l'intérieur des terres et 100km/h voire plus sur les côtes de la manche en soirée de lundi et dans la nuit de lundi à mardi:


 

Ce coup de vent va ensuite s'évacuer vers l'allemagne mardi. Malgré tout, la temps continuera à rester très perturbé sur la France avec un flux qui s'orienetra peu à peu à l'ouest et un début de rafraichissement par le nord-ouest:

Carte des pressions du mardi 11 novembre:


 

La journée de mardi devrait rester donc bien pluvieuse. Coté températures, elles resteront bien douces notamment dimanche et lundi mais un début de rafraichissement est attendu à partir de mardi après midi par le nord.
En effet, à partir du mercredi 12 novembre, les vents vont tourner au nord-ouest, apportant une baisse des températures assez sensible sur le nord et l'est, un peu moins ailleurs:


Coté ciel, ca restera gris et encore pluvieux avec le retour de la neige sur les massifs de l'est à relativement basse altitude. Plus de précision dans le prochain bulletin.
Par la suite, l'anticyclone des acores va protéger la France des perturbations qui continueront de circuler plus au nord de l'hexagone, apportant un temps plus sec mais pas forcément ensoleillé. En effet, avec toute l'humidité accumulée les jours précédents, les brouillards risquent d'être tenaces un peu partout et les nuages bas auront bien du mal à se dissiper en journée en raison des vents qui seront beaucoup plus faibles. Le retour des gelées est probable en fin de période sur l'est de la France. Ce type de temps pourrait perdurer quelques jours, au moins jusqu'au samedi 15 novembre:

 
Situation prévu par GFS pour le jeudi 13 novembre:


 

 

 

 

Situation du modèle Européen ( ECMWF) prévu à la même échéance et du modèle UKMO ( anglais):

 




 

 

 

 

Les trois modèles sont donc en accord pour cette échéance. Une petite ondulation en flux de nord-ouest avec une incursion fraîche est donc attendue entre le mercredi 12 et le vendredi 14 apportant un temps gris et frais de saison.

Que nous réserve la suite?

D'après les tendances à plus long terme, le froid pourrait commencer à se faire vif sur le nord de l'europe mais avec un vortex polaire qui devrait rester encore assez concentré. Néanmoins, plusieurs ondulations avec des flux nordiques plus marqués ( plus ou moins fortes) sont à surveiller dans la dernière décade du mois ( entre le 20 et le 30):

Prévision de l'oxcillation arctique:

L'oxillation arctique est devenu neutre depuis vendredi. Comme on peut le voir et contrairement au bulletin précédent, l'AO a bien du mal à baisser par la suite et il n'est pas attendu de grosse anomalie. Le vortex polaire devrait donc rester plus ou moins concentré mais moins qu'en octobre ce qui pourrait laisser une chance au froid de faire plus d'incursions dans des flux de nord nord-ouest sur l'europe mais sans réelle blocage.
.

Le graphique des températures stratosphériques sont maintenant disponibles.
Explication: Les températures stratosphériques jouent un grand rôle sur le climat de l'Hémisphère nord.
En hiver, les températures stratosphériques peuvent chuter jusqu'à -80° mais parfois, des soudains réchauffement de ces températures provoquent des changements brutes sur la circulation atmospérique de l'arctique et du nord de l'europe. Ce sont ces températures qui déterminent ensuite si l'AO sera négative ou positive.

  • Lors que les temperatures se refroidissement plus que la normale, le vortex polaire se concente sur l'arctique. Ainsi, le jet stream sur l'atlantique se renforce et ramène la douceur ( le fameux Gulf Stream) de l'océan vers l'europe. Les tempérautes sont alors souvent supérieures à la normale sur l'europe et les tempêtes sont plus fréquentes, conséquence des hivers doux européen.
  • Lorsque les températures stratosphériques se réchauffent plus que la normale, le vortex polaire se déconcentre et se propage sur l'europe. Le jet stream est alors affaiblit sur l'atlantique et la douceur de l'océan est à ce moment la freinée. Les températures sont alors souvent inférieures à la normale sur l'europe ce qui provoque des hivers froid.

 



La courbe noire ,représentée sur les deux premières cartes, est la moyenne des températures par rapport à la normale. A noter que la circulation atmosphérique et du vortex polaire sont influencés une semaine après par rapport aux températures prévues donc une semaine avant.

Les températures au début du mois de novembre était de l'ordre de -73°, ce qui est bas et légèrement en dessous de la normale.
A partir du 5 novembre, les températutres montent et passent légèrement au dessus de la moyenne, de l'ordre de -67°. Mais actuellement, elles rebaissent et repassent en dessous de -70°, cela explique pourquoi l'AO ne baissera pas davantage ces 20 prochains jours et donc un vortex polaire qui restera concentré sur l'arctique.

 

 

D'après les modèles d'aujourd'hui,  le courant d'ouest qui prédominerait sur la Franc epourrait laisser place à un flux de nord nord-oiuest. Une petite descente froide concernerait donc l'europe de l'ouest entre le 11 et le 15 novembre. Les températures dans cette période pourraient franchement baisser avec le retour des gelées dans les vallées.

Tendance des pressions et des masses d'air prévues pour les 15 prochains jours:

 



 

Carte des hauteurs de neige sur l'europe et l'englacement de la banquise du sud de l'arctique ( en rouge):

 



 
La banquise de cet automne 2008 a une progession remarquable. L'extension dépasse à présent les années 2002,2003,2004,2005,2006 et 2007.  Tout ceci est bien dû à l'AO très positive qu'il y a eu en octobre. L'air polaire cet automne sur le pôle nord est assez impressionnant. L'extension rejoind peu à peu les normales de la période 1971/2000. ( qui aurait pu le croire?)

Carte de l'extension de la banquise depuis 2002 ( 2008 en rouge):

Température de la surface de la Mer ( en STT):

 

 

Les températures actuelles sur la mer du nord sont de l'ordre de 3 à 4° plus froides que ces 7 dernières années!

 

 

 

 

Prochaine mise à jour mardi 11 novembre

 

Température de la surface de la Mer ( en STT):

 


 

 

Les températures actuelles sur la mer du nord sont de l'ordre de 3 à 4° plus froides que ces 7 dernières années!

 

 

 

 

Prochaine mise à jour mardi 11 novembre

 

 

 

 

 

Sources : LCM - Top-Karten - Plaut Guy