Accueil du site

Contact

News 

Prévisions météo

Prévisions villes

Certificat intempérie

Bulletin Europe

 

Observations

Satellite en direct

Temps présent

Températures

Intensité orageuse

T° eau de mer

Carte UV

Précipitations

Direction du vent

Hauteur de neige

Prévisions neige

Point de rosée

Taux d'humidité

Séisme live

 

Les Dossiers

Cartes géographie

Dossiers météo

Les vagues de froid

Inondations France

Risque d'inondation

Tempêtes en France

Risque de tempête

Prévoir une tempête

Chasser les orages

Soleil et bronzage

Précipitations 9 jours

Boutiques

Radio-meteo

 

Stéphane FIEVET

Mon éditorial

 

Les Cartes

Pluie J J+1 J+2

Nuage J

Géologie Les sols

La pluie La Neige

T° janvier T° juillet

Climatiques

Végétation

Climat

Gelée

Neige

Précipitation

Janvier Juillet

Vent

Ensoleillement

régions / climat

Courants Marins

Précipitations

Saisonnière

Précipitation / an

Janvier Juillet

Amplitude

Climatique

 

Plan du site

 

gratuit annuaire gratuit

 

Santé : météorosensible

 


Écoutez les bulletins de la météo


Certaines personnes sont influencées par l'état météorologique. Si vous êtes « météorosensible », vous devez le savoir ; en écoutant les bulletins météorologiques à la radio, vous saurez ainsi prévoir l'apparition d'un état nerveux ; ou bien vous ne serez plus surpris de ces nervosités qui n'ont d'autre raison que le temps. Les « météonervosités » les plus fréquentes sont la nervosité due au vent du midi et celle due au temps orageux.


Le vent du midi


Il s'agit d'un vent accompagné d'une température élevée, d'une pression atmosphérique et d'une humidité basses. Cette ambiance particulière pourrait suffire à elle seule à engendrer des troubles ; mais on a très souvent noté que ceux-ci apparaissent plusieurs heures avant le vent, c'est-à-dire avant même que l'ambiance ait changé. Il n'est pas exclu, de ce fait, que le vent du midi soit précédé de modifications de facteurs non directement visibles (électricité atmosphérique, par exemple). Chez le nourrisson, les réactions sont de type nerveux simple, marquées par de l'agitation et de l'insomnie. Parfois on peut même voir une évolution grave avec fièvre et déshydratation aboutissant, en l'absence de traitement, à la mort en 24-48 heures. Chez le grand enfant, les symptômes sont moins marqués et, surtout, de caractère digestif et respiratoire : estomac « serré », impression de ne pas pouvoir respirer à fond, de manquer d'air.
 

Chez l'adulte, on note fatigue et nervosité, irritabilité, parfois coryza aigu, douleurs musculaires ou rhumatologiques disséminées, poussée d'urticaire ou de petites vésicules sur tout le corps.
Citons, parmi les autres vents dont on a constaté l'influence :
— l'autan, responsable d'insomnie, de maux de tête;
— le chamsin, responsable d'une grande irritabilité ;
— le fœhn, responsable d'une action dépressive nette ;
— le mistral et la tramontane, qui donnent souvent des migraines, des insomnies, des névralgies.

 

Un temps orageux


La nervosité du temps orageux est assez vague à décrire. Elle existe incontestablement chez le nourrisson, chez qui l'état atmosphérique provoque diarrhée, agitation, convulsions, fièvre, quelques heures avant l'orage.
Quant aux adultes, même les moins nerveux ont parfois éprouvé, avant que l'orage n'éclate, angoisse, malaise, oppression, avec les « nerfs en boule » ; toutes réactions qui cèdent quand surviennent les premiers coups de tonnerre et les premières gouttes de pluie.

 

Les femmes et les personnes âgées sont plus sensibles à la météo.


Vous ne pouvez pas changer le temps mais vous pouvez, quand vous vous sentez gagner par la nervosité lors de changements ambiants, prendre les gouttes, pilules ou granulés que le médecin vous a sûrement prescrits.

 

 

 

 

www.alertes-meteo.com

Santé
 

 

 


Derniers articles

Vaincre humidité

Meteorosensible